La plate-forme agricole de L’Ange-Gardien

Outaouais
_22 mai 2013

La plate-forme agricole de L’Ange-Gardien

Thème de la ruralité :
Agriculture
Région :
Outaouais
MRC :
Les Collines-de-l'Outaouais
Municipalité :
L’Ange-Gardien et les municipalités environnantes
La plate-forme agricole de L’Ange-Gardien

Le Centre de recherche et de développement technologique agricole de l’Outaouais, la municipalité de L’Ange-Gardien et leurs partenaires ont mis sur pied un incubateur où les jeunes agriculteurs peuvent démarrer leur entreprise sans avoir à s’endetter par l’achat d’une ferme.

Description du projet

Défis

Contribuer au développement de nouvelles entreprises agricoles et de créer de nouveaux investissements sur le territoire de l’Outaouais.

Idées reçues

Trouver des solutions concrètes pour pallier aux enjeux engendrés par la pénurie de relève agricole qui secoue la province en mettant en place  un site de production clé en main.

Solution durable

Permettre aux jeunes agriculteurs de démarrer leur entreprise sans avoir à s’endetter exagérément  pour l’achat d’une ferme et ainsi diminuer l’exode rural, maintenir l’occupation du territoire dans les zones agricoles, promouvoir des modèles d’entreprises agricoles durables en Outaouais et favoriser l’approvisionnement en aliments sains et de proximité.

Résultats

Depuis sa formation, la plate-forme a accueilli 16 entreprises agricoles de différents horizons.  Malgré le court laps de temps depuis le début du projet, quatre de ses membres sont passés du statut d’incubé à propriétaire d’une ferme. Trois transferts de ferme ont eu lieu dans trois MRC différentes de l’Outaouais. Une telle réussite souligne la capacité de la plate-forme à former des entrepreneurs dynamiques.

La petite histoire

Le Québec perd plus de dix fermes par semaine et la population agricole est vieillissante (moyenne d’âge de 52 ans en Outaouais). À L’Ange-Gardien, le nombre de ferme a diminué de 13% entre 2000 et 2007 et plus du quart des entreprises agricoles n’ont pas identifié de relève. Entre 1999 et 2002, la valeur moyenne des actifs agricoles a augmenté de 20 %, principalement en raison de la hausse de la valeur des terres, rendant difficile pour les nouveaux producteurs agricoles de financer le démarrage de leur entreprise. Pour pallier à cette pénurie de relève, le Centre de recherche et de développement technologique agricole de l’Outaouais (CREDETAO) et la municipalité de L’Ange-Gardien ont mis sur pied ce projet visant à appuyer la création d’entreprises agricoles dans les milieux ruraux de l’Outaouais dès 2008. Après avoir réussi à mobiliser avec succès plusieurs partenaires régionaux, la plate-forme agricole de L’Ange-Gardien a accueilli ses premiers usagers en 2010.

Le cœur du projet

Le développement du projet par le CREDETAO s’est fait de manière avant-gardiste et dans un esprit écologique.  Les principes de développement durable et de participation citoyenne ont été à la base de chacune des actions entreprises. L’association du CREDETAO avec la municipalité de L’Ange-Gardien était très naturelle, puisque la municipalité  avait déjà mis de l’avant des initiatives pour protéger le territoire agricole et limiter l’étalement urbain. Elle appuie financièrement et professionnellement le projet et facilite l’implantation de la plate-forme sur le territoire de la municipalité.

Dès les débuts du projet, un comité consultatif, regroupant tous les partenaires du projet, a été créé afin de chapeauter les orientations et le fonctionnement de la plate-forme. Leurs principaux mandats : la sélection des nouveaux utilisateurs, la recherche de financement et la gestion d’événements. En plus d’être actifs dans la mise en œuvre du projet, les partenaires participent aussi à la mise en valeur de celui-ci.

La participation citoyenne est au cœur du projet. Cette manière d’entrevoir le projet a permis de rassembler des gens de différents horizons dans le processus de développement du projet. De nombreux bénévoles œuvrent ponctuellement au succès du projet notamment en s’impliquant dans l’éducation du grand public sur les principes de l’agriculture biologique de proximité et les problématiques régionales liées à la pénurie de relève agricole. Un regroupement citoyen, le comité agricole de L’Ange-Gardien, composé d’agriculteurs, de citoyens passionnés et d’intervenants locaux, œuvre également à l’essor de la plate-forme. On offre des conseils et du mentorat pour la coordination de la plate-forme en plus d’assister bénévolement les usagers.  La vision communautaire du projet a également menée à l’embauche de jeunes en difficulté d’apprentissage pour la plantation d’une haie  brise-vent d’un kilomètre faite d’arbres comestibles.

L’incubateur s’adresse à la relève agricole non apparenté qui n’a pas accès à des terres et des infrastructures pour démarrer une entreprise. Les usagers sont des professionnels ou des passionnés de l’agriculture avec beaucoup ou peu d’expérience de travail sur une ferme et qui n’ont jamais fait l’expérience de gestion d’une entreprise. On met à leur disposition un site de 60 acres de terre fertile où ils peuvent cultiver en location. Le site est certifié biologique et offre des champs, des infrastructures communes (ex. : serres, bâtiments agricoles, entrepôt, etc.) et  de l’équipement agricole. Le développement durable est à la base du site, d’ailleurs plusieurs des bâtiments  ont été aménagés à partir de conteneurs maritimes récupérés. La plate-forme est conçue pour accueillir des  entreprises agricoles de différents horizons;  cultures maraîchères, plantes médicinales, grandes cultures, champignons, miel, etc.

Ainsi, les usagers peuvent démarrer leur entreprise sans avoir à s’endetter pour l’achat d’une ferme. Lors de leur séjour, les usagers peuvent se bâtir un historique financier et consolider les ressources financières de leur entreprise. Par ailleurs, ils sont appelés à parfaire leurs techniques de production, à développer leurs qualités de gestionnaire et à acquérir une clientèle régionale grâce aux services de support technique, de réseautage et d’intégration qui font aussi parti de l’offre de la plate-forme.

Les leçons du projet

Proposer un projet rassembleur intégrant les partenaires tout au long du processus
La mobilisation des partenaires a été la clé du succès de ce projet. Dès les débuts,  ils ont été plusieurs à croire au projet et à s’y investir. Les partenaires ont été mis à contribution au-delà de leur appui financier. Ils participent tant à la mise en œuvre qu’à la mise en valeur des différentes étapes du projet.

Intégrer la communauté
La vision communautaire inhérente au projet a amené  l’intégration de l’ensemble de la collectivité. La participation en tant que bénévole ou mentor a favorisé l’entraide et permis aux usagers de développer davantage leur entreprise. La dimension de sensibilisation du grand public a permis de faire connaître les principes de l’agriculture biologique et de proximité. Cela permet également aux usagers de faire connaître leurs produits et de développer leur clientèle.

Appuyer la relève agricole
En offrant une réelle opportunité de se lancer en affaire, la plate-forme permet à de jeunes agriculteurs de démarrer leur entreprise sans s’endetter.  Elle permet ainsi d’assurer une relève agricole dans la région et à long terme d’augmenter le taux d’occupation des terres agricoles.

Fiche du projet
Statut du projet:
Implantation terminée / projet en fonction
Année de démarrage:
2008
Organisme ayant procuré une aide technique ou financière:
Centre de recherche et de développement technologique agricole de l’Outaouais (CREDETAO), Municipalité de L’Ange-Gardien, CLD de l’Outaouais, Conférence régionale des élus de l’Outaouais, SADC Papineau, MAPAQ, UPA, Emploi-Québec et Caisse Desjardins de Basse-Lièvre
Source(s) de financement:
Conférence régionale des élus de l’Outaouais, MAPAQ, Emploi-Québec, Municipalité de L’Ange-Gardien, Caisse Desjardins de Basse-Lièvre, CLD de l’Outaouais, SADC de Papineau
Nombre d'emplois créés:
16 entreprises, plus de 20 emplois
Personne responsable:
Julien Venne
Adresse:
C.P. 2406, Gatineau, J8M 1K7
Téléphone:
819 617-3133 poste 402
Courriel:
jv.credetao@videotron.ca