Tant vaut la Contrée en montagnes, tant vaut Bellechasse, tant vaut le Québec

5 Mars 2013

par Jean-Pierre Lemieux, La vie en région

Dimanche le 3 mars dernier avait lieu, à Buckland, le lancement d'un projet assez original : « sans fusion municipale, mais grâce à une gouvernance territoriale partagée entre ces quatre municipalités, La Contrée en montagnes dans Bellechasse forme désormais un territoire où les différences de chaque municipalité et leur identité propre sont utilisées et valorisées pour leur développement commun ».

Depuis quatre ans les représentants de Buckland, Saint-Léon, Saint-Nazaire et Saint-Philémon travaillent à intensifier ses relations et à rassembler ses forces respectives. « La dévitalisation chronique que subissent ces quatre municipalités depuis des années reflète les problématiques vécues par une grande majorité des municipalités rurales du Québec soit la perte de commerces de proximité, l’exode des jeunes, le vieillissement de la population, le manque de relève, etc… »

« La Contrée est donc un formidable outil de développement pour les municipalités rurales. Son pouvoir de transférabilité est de plus non négligeable pour les territoires qui souhaitent, eux aussi, souffler un vent de changement à la précarité de leur situation rurale. »

Solidarité rurale

« Au Québec 370 000 emplois dans les villes dépendent directement de l'activité dans les communautés rurales. » Jamais nous n'avons été si nombreux, près de deux millions de personnes vivent en région. « Près de 25% de la population génère 30% du PIB ».

Pour une autre fois, Mme Claire Bolduc, la présidente de Solidarité rurale du Québec, conférencière invitée, n'était pas pour manquer l'occasion de répéter son plaidoyer passionné pour la ruralité.

« Avec ces deux chiffres j'espère que vous venez de comprendre que nous ne coûtons rien à la société, on rapporte à la société ».

Mme Bolduc a souligné que la politique nationale de la ruralité, peut-être mieux connu sous le terme « pacte rural » a été adoptée par une gouvernement péquiste et renouvelée par un gouvernement libéral « c'est vous dire à quel point dans l'appareil d'état cette politique là est importante ».

Cette politique a donné « des ailes » aux ruraux. Profitant de la présence du député fédéral dans la salle, Mme Bolduc a ajouté : « Il serait peut-être temps qu'on puisse trouver le pendant fédéral à cette politique là ». Cela a déclenché des applaudissements dans la salle, le ministre Steven Blaney s'est contenté d'afficher un grand sourir sans applaudir.

En entrevue après l'événement, le ministre des Anciens combattants, a dit vouloir respecter les champs de compétence mais a fait remarquer que le gouvernement fédéral est actif sur le terrain. La SADC est un partenaire important de La Contrée en montagne.

La Contrée

Pour ces quatre municipalités c'est huit défis importants : retenir les famille, créer des emplois, mettre en valeur les villages, les paysages, soutenir les bénévoles, faire connaître la culture, protéger l'eau et développer des énergies renouvelables.
Plus de 70 projets ont été identifiés, dont une brasserie dont l'assemblée générale de fondation a eu lieu en après-midi. Depuis cinq ans le houblon est cultivé dans la région et la première bière devrait être servie en juin.

Source: http://lavieenregion.typepad.com/lvernouvelles/2013/03/05-1.html