Saint-Ailleurs-de-l’Avenir s’installe à Montréal !

19 Mai 2011

Les urbains conviés à redécouvrir le monde rural à la Grande-Place du Complexe Desjardins du 19 au 21 mai prochain

Montréal, le 19 mai 2011 – La présidente de Solidarité rurale du Québec, madame Claire Bolduc, et le maire de Saint-Ailleurs-de-l’Avenir, Paul-Albert Brousseau, ont procédé aujourd’hui à l’inauguration du village, qui s’installe à compter d’aujourd’hui et jusqu’à samedi, à la Grande-Place du complexe Desjardins, à Montréal.

« Le monde rural, c’est un monde où l’autrement est possible. Les citoyens peuvent façonner leur milieu de vie à échelle humaine, par leur implication dans l’école, la coopérative, les services. Saint-Ailleurs-de-l’Avenir en fait une démonstration éclatante. J’invite les urbains à
venir redécouvrir leur ruralité dans ce village qui s’en veut le porte-étendard. » a déclaré madame Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec. »

Le maire de Saint-Ailleurs-de-l’Avenir, Paul-Albert Brousseau, a pour sa part présenté avec une grande fierté les projets menés par ses citoyens. De la coopérative de santé inspirée de celle de la MRC Paul-Cliche, à l’école de Saint-Ailleurs qui présente des démonstrations d’école éloignée en réseau, de la bioraffinerie qui produit du biodiésel à partir de la biomasse forestière comme à La Tuque, à sa chaufferie qui utilise cette même matière pour chauffer des édifices public comme à Amqui; la vingtaine de projets présentés sont le fruit du travail de citoyens qui ont
voulu rester dans leur village, l’améliorer, en empruntant souvent de nouvelles voies. Le village sera ouvert jeudi de 11 h à 18 h, le vendredi de 8 h à 18 h et le samedi, de 9 h à 16 h 30. Il est possible d’en consulter la programmation au www.st-ailleurs.ca.

On refait le monde à Saint-Ailleurs.
À Saint-Ailleurs, on débat au café, et on fête sur le parvis de l’église. Le café présentera plusieurs débats et discussions dont entre autres « Regards croisés sur les « Étranges » et les « Tissés serrés » avec Michel Adrien, maire de Mont-Laurier et Guadalupe Vento, formatrice en accueil d’immigrants; « La congestion du pont Jacques-Cartier vue du village ou la montréalisation des médias » avec Ariane Krol, éditorialiste à La Presse, Ariane Émond, journaliste indépendante et Jacques Proulx, paysan et président fondateur de Solidarité rurale du Québec.

Solidarité rurale du Québec tient à souligner la participation du Mouvement Desjardins à titre de commanditaire principal de l’événement Ruralia et de son village St-Ailleurs-de-l’Avenir. La réalisation de celui-ci a mobilisé une quinzaine d’organisations nationales de tous les domaines sociaux, communautaires et économiques. Tous les paliers de gouvernement, dont le local, avec la ville-hôte, ont appuyé le projet.

À propos de Solidarité rurale du Québec
Créée en 1991 pour assurer le suivi des États généraux du monde rural, Solidarité rurale du Québec a pour mission de promouvoir la revitalisation et le développement du monde rural, de ses villages et de ses communautés, de manière à renverser le mouvement de déclin et de
déstructuration des campagnes québécoises. Composée d'une vingtaine d'organismes nationaux, de près de 200 membres corporatifs et individuels, la Coalition agit, depuis juin 1997, à titre d'instance-conseil du gouvernement du Québec en matière de ruralité.


- 30 -

Source :     Cynthia Rivard, directrice des communications et des affaires publiques
                  Solidarité rurale du Québec
                  Cellulaire : 819 386-7464
                  Courriel : crivard@solidarite-rurale.qc.ca