Le président de Solidarité rurale du Québec réagit au dépôt de la stratégie énergétique du gouvernement du Québec

9 Mai 2006

Nicolet, le 9 mai - Réagissant au dépôt de la stratégie énergétique du gouvernement du Québec, le président de Solidarité rurale du Québec, Jacques Proulx, a déclaré qu'il voyait là beaucoup d'ouverture pour les communautés en matière d'énergie hydraulique et éolienne, mais peu d'appuis. "Bien que le gouvernement reconnaisse la place de nos communautés locales et régionales dans sa stratégie, les outils qu'il met à leur disposition sont plutôt frileux" a ajouté M. Proulx.

Dans ses recommandations au gouvernement, Solidarité rurale du Québec avait notamment réclamé de réserver un bloc d'énergie éolienne de 500 MW pour des projets collectifs issus des communautés. Finalement, la stratégie leur consacre un bloc de 250 MW d'ici 2015. "Il s'agit d'un pas dans la bonne direction, pour les communautés qui pourront y trouver un élan pour la diversification et l'appropriation de leur développement. Leur implication et leur participation assurent des retombées pour leur milieu, tout en favorisant un développement plus harmonieux qui tient compte des autres secteurs et de l'aménagement du territoire".

Le développement de projet hydraulique par et pour les communautés locales est un autre élément positif de cette stratégie. "Dans son ensemble, cette politique mérite d'être saluée. Toutefois, au delà des grands objectifs énoncés, il faudra s'assurer que les projets qui en découleront s'inscrivent véritablement dans une perspective de développement durable pour les territoires ruraux qui contribuent à cette richesse collective du Québec. Il faudra aussi que notre société d'Etat traite équitablement toutes les petites communautés en leur assurant l'accessibilité à son réseau" a conclu Jacques Proulx.

Renseignements: Diane Richard, Solidarité rurale du Québec, (819) 293-6825