Événement de l’Institut Canadien sur le Plan Nord

7 Décembre 2011

Solidarité rurale du Québec plaide pour un développement réfléchi du secteur minier au Québec

Nicolet, le 7 décembre 2011 – « Le projet de loi no 14 sous sa forme actuelle, venant modifier la Loi sur les mines, constitue un encadrement minimal au développement minier. Il devra s’accompagner rapidement d’une modification en profondeur du régime minier actuel. Nous en appelons d’une vision plus large et inclusive du développement minier pour tout le Québec. » C’est en ces termes que s’exprimait aujourd’hui madame Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec, au colloque sur le Plan Nord tenu par l’Institut Canadien à Montréal.

Pour Solidarité rurale du Québec, plusieurs questions fondamentales sont pour l’heure écartées du débat sur la loi comme sur le Plan Nord, à savoir la question de la planification intégrée du développement, du mode de déploiement des ressources humaines, de la place du débat public dans le démarrage de projets, des redevances aux milieux et de la transformation de la ressource. Pour la Coalition, il s’agit d’autant d’enjeux qui doivent être résolus afin d’envisager le déploiement du Plan Nord, des conditions de base pour que ce projet puisse éventuellement devenir un véritable projet de société.

« Au moment où le gouvernement s’apprête à engager notre société dans le Plan Nord qui mise en grande partie sur l’exploitation de nos ressources minières, au moment où il s’apprête à lancer le Québec dans l’exploitation des hydrocarbures, il est urgent de se donner une planification à long terme qui puisse prendre appui sur une Loi sur les mines forte et affirmée » soutient madame Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec. « Les changements proposés dans le projet de loi no 14 sont à plus d’un titre essentiels, nous le reconnaissons, mais nous nous devons d’être plus audacieux, d’imaginer un modèle qui permettra à nos enfants et à nos petits-enfants d’être fiers du legs que nous leur laisserons, » conclut-elle.

À propos de Solidarité rurale du Québec
Créée en 1991 pour assurer le suivi des États généraux du monde rural, Solidarité rurale du Québec a pour mission de promouvoir la revitalisation et le développement du monde rural, de ses villages et de ses communautés, de manière à renverser le mouvement de déclin et de déstructuration des campagnes québécoises. Composée d'une vingtaine d'organismes nationaux, de près de 200 membres corporatifs et individuels, la Coalition agit, depuis juin 1997, à titre d'instance-conseil du gouvernement du Québec en matière de ruralité.

- 30 -

Source : Cynthia Rivard, directrice des communications et des affaires publiques Solidarité rurale du Québec
            Téléphone : 819 293-6825, poste 42
            Cellulaire : 819 386-7464
            Courriel : crivard@solidarite-rurale.qc.ca