Reconversion des territoires ruraux: agir ou réagir?

1 Janvier 2005
Jaquette publication «Reconversion des territoires ruraux: agir ou réagir?»
Télécharger - version française: 
Télécharger - version anglaise: 
Prix:3.00$


Résumé
Au cours des années 2000, plusieurs territoires ruraux ont été frappés par la fermeture de grandes entreprises, notamment la Gaspésie (Smurfit Stone en 2005, à New Richmond, avec la perte de 295 emplois), le Saguenay (Abitibi Consolidated en 2004, à Port-Alfred, avec la perte de 695 emplois) et l’Estrie (Métallurgie Magnola en 2003, à Asbestos, avec la perte de 900 emplois).
Que l’on parle de consolidation, de restructuration, de redéploiement ou de délocalisation d’entreprises, on observe que la tendance s’accélère. Elle bouleverse les bases économiques et sociales des milieux ruraux, et soulève la question de leur avenir et de leur capacité d’agir.
Mais les milieux ruraux sont capables d’attraper la balle au bond. Il suffit de se pencher sur des cas de réussite pour constater que l’adoption d’une approche intégrée de reconversion territoriale, afin de tirer parti de nouvelles conditions économiques, constitue une formule gagnante pour l’ensemble d’une collectivité.
Avec ce numéro de la série Réflexion, Solidarité rurale du Québec (SRQ) veut contribuer à faire connaître l’expérience et les compétences de celles et ceux qui œuvrent au bien commun.

Nombre de pages: 16

Année de publication: 2005