La 18e Conférence nationale de Solidarité rurale du Québec n’emprunte pas un raccourci entre le fossé et la solidarité. Elle explore des passerelles le long desquelles peut se construire une prospérité qui solidarise le rural et l’urbain. Ces passerelles peuvent être la culture, le tourisme, les médias sociaux, l’économie verte ainsi que l’emploi et l’immigration.

Avant d’emprunter l’une ou l’autre de ces passerelles, ruraux comme urbains doivent d’abord traverser un passage obligé. Celui de la connaissance mutuelle, du regard sur le territoire et de la vision de la nouvelle donne économique qui prévaut ici et en Amérique du Nord.

La Conférence nationale ouvre également une fenêtre sur l’expérience de la ruralité américaine, française et chinoise, au moment où la ruralité d’ici célèbre 20 ans d’engagement autour de la Déclaration du monde rural.

Tout au long de la 18e Conférence nationale de Solidarité rurale du Québec, conférences, panels et ateliers seront l’occasion d’explorer les questions qui misent sur la complémentarité des territoires pour bâtir un Québec fort de ses 1 000 communautés…

…Tant vaut le village, tant vaut le pays!


Consulter la programmation et les coûts liés à cet événement.

 

 

 

 

 

 

.